Autres artistes

Claire Truche

Suite à une formation au Conservatoire de Grenoble, Claire Truche devient comédienne en 1985, metteure en scène en 1991, et crée la Nième Compagnie en 1992. Depuis 1998, elle a été en résidence au Polaris de Corbas, au Centre Charlie Chaplin de Vaulx en Velin et depuis 2014 elle est chargée de la programmation du Théâtre Astrée/Université Lyon 1 à Villeurbanne.

Elle a créé plus de soixante dix spectacles, dont de nombreux mêlant les arts et les sciences. Ses créations se jouent en et hors les murs des théâtres afin de favoriser la rencontre avec des publics très variés. Il est en effet une nécessité pour elle de perpétuer l’idée d’un théâtre « populaire et savant ».

Toujours prête à se lancer dans des aventures atypiques hors des sentiers uniquement théâtraux, elle collabore notamment avec des artistes plasticiens (Denis Tricot, Laurent Mulot, Eko Nugroho…), et des musiciens. Elle met en scène des projets dans le milieu de l’art contemporain notamment à trois reprises pour Veduta-Biennale d’Art Contemporain de Lyon ainsi qu’avec le Planétarium de Vaulx en Velin.

Claire Truche est également comédienne, lectrice, auteure et poursuit un travail de créations avec des non professionnels, au sein de ses résidences. Depuis 2019 elle intervient au CFMI de Lyon pour encadrer les projets des Masters.

Ses dernières créations au sein de la Nième Compagnie
2019 – Un.e chacal.e, des chamots 2.0  conception de Claire Truche (théâtre)

2019 – EsPace Game dans le cadre du Festival Oufs d’Astro (Parcours art/sciences)

2018- De l’air conception de Claire Truche (Théâtre)
2018 – Qui es-tu Fritz Haber ? de Claude Cohen (Lecture)
2018 – Arbres mondes (lecture déambulatoire)

2017 – Nous étions debout et nous ne le savions pas  de Catherine Zambon
2017 – C’est rapport aux bêtes (Lecture musicale)
2017 – Par ici l’infini (spectacle déambulatoire)
2016 – La métaphore du canari de Claire Truche (Théâtre)

2016 – Electromania’K (lecture « son et lumière d’appartement)

De 2011 à 2014 La Nième Compagnie a été en résidence au Théâtre Astrée Villeurbanne (69)

De 2003 à 2010, résidence au Centre Culturel Charlie Chaplin de Vaulx en Velin (69)

De 1998 à 2003, résidence au Polaris de Corbas (69)

Elle met en scène également pour d’autres, notamment des compagnies de musique :

Roiseaux pour L’Arbre Canapas (2020),

Boum boum pour Petrek (2019),

Schnittke parade et Galimatias pour Le Piano ambulant (2019, 2014),

Le tour du monde en 9 guitares pour La Cie Sac à sons (2017),

On ne vole pas qu’avec des ailes pour Bab Assalam (2017),

Le miroir et le coquelicot pour Raymond et Merveilles (2015),

Fanfare la tulipe pour la Tribu Hérisson (2010),

Copains babord pour Madriam (2010),

7 jours 7 nuits pour Résonnance Contemporaine (2009),

Cosi fan tutti pour l’Atelier des musiciens du Louvre (2008), Prélude à un après midi aphone pour l’Ensemble Odyssée (2007)

Jean-Christophe Désert

Compositeur de musique, Jean-Christophe Désert obtient une Maîtrise en musicologie à l’Université Lumière Lyon 2 (1986) et reçoit la médaille d’or de composition en musique électro-acoustique (1987) au Conservatoire National de Région de Lyon.

Depuis 1987, il a collaboré étroitement, entre autres, avec la compagnie de danse contemporaine Hallet Eghayan pour laquelle il a signé une bonne partie des créations musicales, notamment  » Hommage à Kandinsky  » (1989),  » Exorde  » (1990),  » Les étrangers d’hier  » (1994),  » Le désert des roses  » (1995),  » L’eau de là  » (1999),  » Le secret de la clef  » (2000),  » Le danseur de la lune  » (2003), etc. et plus récemment  » Pour Giselle  » (2011) et  » Correspondances 1 et 2 « . Il a été également responsable de l’enseignement musical de la Classe Danse-Etudes depuis 1999.

Il a d’autre part développé un autre axe de composition en direction de l’image avec la création de musiques pour plusieurs courts métrages (CNRS – Musée des Confluences-Lyon – TL7/Stéla).

Il collabore actuellement avec « l’École de l’oralité » (Saint-Etienne) en tant que musicien-compositeur intervenant dans les écoles pour la sensibilisation des élèves à l’environnement sonore et à la création de « Paysages sonores » en utilisant les outils électro-acoustiques.

Il se spécialise aujourd’hui dans l’utilisation de capteurs et autres appareils de détections de mouvements pour concevoir des installations musicales interactives à Saint Junien (87) (2016) et pour les « Futurs de l’écrit » du CCR de l’Abbaye de Noirlac (18) (2015-2017-2019).

Il a été nommé responsable pédagogique au sein de ce même Centre Culturel de Rencontre de Noirlac du département « Atelier de créations sonores ».

www.jean-christophe-desert.fr

Françoise Danjoux

Conteuse, à l’origine de la création de la « Compagnie  Sac à son », formée auprès de différents artistes et lieux référents du conte – Guy Prunier, Michel Hindenock,  Centre de Littérature Orale à Vendôme et Centre Méditerrannéen de Littérature Orale à Alès.

Depuis plus de 20ans Francoise Danjoux navigue entre conte et musique et c’est une atmosphère musicale qui se dégage de ses créations autour d’un répertoire sans frontière.

Seule en scène ou accompagnée de musiciens ( Nicolas Frache, Frédéric Gignoux, Kenny Bouillon, Sylvain Berger), elle raconte aussi bien au plateau qu’en plein champ, pour les tout-petits et les biens plus grands. ( festival contes et légendes( 59) , saison jeune public Bistrot de la scène (21), semaine petite enfance du Grand Troyes, Médiathèque de Draguignan, Les concerts de l’auditorium (69) Festival de Kaolac Sénégal …)

Elle participe activement au collectif des « Hauts-parleurs » et à la réflexion autour des arts de la parole.

Formatrice pour la « Compagnie Sac à son »,  « Enfance et musique » à Pantin et le CFMI de l’université Lyon 2. Spécialiste de la petite enfance, elle encadre des sessions pour les personnels des médiathèques, des secteurs petite enfance et guide  aussi des groupes de conteurs amateurs ou en voie de professionnalisation dans la découverte du conte.

Directrice artistique de la Cie Sac à Son