Merci !

Un grand merci à vous tous qui êtes venus découvrir cet étonnant orchestre !

Et un merci, tout particulier, à notre ami et compositeur Robert Pascal qui était présent ce soir, pour la création de son oeuvre : « … comment il faut aimer… ».

Merci Robert Pascal !